Coronavirus: les magistrats se méfient du tout à la procédure écrite

Fabrizio Antioco, président du Conseil consultatif de la Magistrature (CCM) regrettait, lundi, que l’instance ait été tenue à l’écart de l’élaboration des avant-projets d’arrêtés royaux de pouvoirs spéciaux relatifs aux procédures judiciaires, “malgré sa mission légale et sa légitimité démocratique de représentant de tous les magistrats du siège et du ministère public”.

Coronavirus: les magistrats se méfient du tout à la procédure écrite
©GUILLAUME JC
Fabrizio Antioco, président du Conseil consultatif de la Magistrature (CCM) regrettait, lundi, que l’instance ait été tenue à l’écart de l’élaboration des avant-projets d’arrêtés royaux de pouvoirs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet