"Koen Geens semble oublier que l’exécutif est aussi soumis à la loi"

Avocats et magistrats s’insurgent face aux propos du ministre de la Justice concernant les nouveaux arrêtés royaux.

"Koen Geens semble oublier que l’exécutif est aussi soumis à la loi"
©BELGA

L’entretien du ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V), publié ce week-end dans La Libre n’est pas passé inaperçu. Le vice-Premier ministre a notamment évoqué les arrêtés royaux adoptés dans le cadre des pouvoirs spéciaux, et qui modifient quelque peu les procédures au civil et au pénal.

Un travail mené, selon Koen Geens, avec les experts de terrain. "Faux et inacceptable", s’insurge le Conseil consultatif de la Magistrature, "de la poudre aux yeux"...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité