Croquis de justice: un faux enlèvement pour maquiller une vraie "enroule"

Les grands moyens avaient été déployés après la disparition d’une jeune fille.

Croquis de justice: un faux enlèvement pour maquiller une vraie "enroule"
©shutterstock
Ils devraient être quatre sur le banc des prévenus mais ils ne sont que deux. Lison* et Malik* doivent se tenir à distance - Covid oblige -, séparés devant la juge comme ils...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité