Anne Gruwez : “J’espère qu’on aura un ministre avec un peu plus de respect pour la justice”

La juge d’instruction bruxelloise a publié un livre qui, quatre jours après sa sortie, suscite déjà la critique. Anne Gruwez se dit ouverte à la discussion, mais refuse de débattre avec ce qu’elle nomme les “terroristes des idées”. Après "Ni juge, ni soumise", c'est un ouvrage intitulé "Tais-toi" qui la relance dans l'arène médiatique. Mais la juge d'instruction accepte également de commenter l'actualité politique du moment et évoque, par exemple, le départ de Koen Geens (CD&V), ministre de la justice sortant.

Anne Gruwez : “J’espère qu’on aura un ministre avec un peu plus de respect pour la justice”
©Ennio Cameriere
Tais-toi ! C’est le titre de l’ouvrage rédigé par Anne Gruwez, juge d’instruction bruxelloise qu’on...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet