Le Belge règle encore trop facilement ses litiges devant les tribunaux

Le barreau de Bruxelles mène une campagne pour favoriser les moyens alternatifs de résolution des conflits.

placeholder
© BELGA
Les conflits entre voisins, avec son employeur ou son employé ou encore dans un cadre familial, tout le monde (ou presque) en a déjà connu. Et, dans la plupart des cas, c’est face au juge que les citoyens préfèrent régler ce genre d’histoires. C’est que le Belge moyen semble particulièrement apprécier les procédures judiciaires. Entre 2012 et...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet