Affaire Chovanec : un premier incident dans la cellule n'apparaît pas dans le PV

Le procès-verbal rédigé par les policiers dans l'affaire Chovanec, citoyen slovaque décédé quelques jours après une intervention en cellule à l'aéroport de Charleroi, ne ferait pas mention d'un premier incident, rapporte samedi RTL Info.

Affaire Chovanec : un premier incident dans la cellule n'apparaît pas dans le PV
© AP

Le PV indique en effet que Josef Chovanec s'est frappé la tête violemment contre la porte de sa cellule à 4h30. Or, rapporte RTL Info, la fiche d'informations qui compile les événements de cette nuit-là précise: "À 1h25, nous avons dû aller trouver l'intéressé en cellule car ce dernier se frappait violemment la tête contre la porte. Nous constatons des marques de coups sur le front".

Pour l'avocat des trois policiers, c'est la fiche d'informations qui est erronée et non le procès-verbal. "Une fiche d'information est une sorte de brouillon qui peut être complétée par tout le personnel du commissariat", affirme Hayat Karim, avocate des trois policiers.

Les policiers ont été entendus à ce sujet au niveau disciplinaire, précise RTL Info. Au pénal, une information a été ouverte.

Sur le même sujet