Sept arrestations en Belgique et aux Pays-Bas dans une enquête pour phishing

La police d'Anvers a arrêté sept suspects dans le cadre d'une enquête sur un gang spécialisé dans le phishing.

Sept arrestations en Belgique et aux Pays-Bas dans une enquête pour phishing
©BELGA

Certaines victimes ont perdu jusqu'à 25.000 euros dans le cadre d'une fraude dite "aux comptes sécurisés". Les victimes avaient reçu un e-mail d'une banque indiquant que leur lecteur de carte devait être remplacé. On leur a demandé de transférer leurs données via un lien frauduleux. Ensuite, elles ont été appelées par un "employé de banque" qui était également membre du gang. Certaines victimes se sont fait escroquer jusqu'à 25.000 euros par cette fraude.

L'enquête de la police locale a débuté en octobre de l'année dernière, lorsqu'une "mule" a été interceptée. Elle était utilisée par le gang pour transférer l'argent volé, qui était ensuite récupéré par les membres du gang aussi rapidement que possible.

L'enquête a permis d'identifier quatorze suspects originaires de Belgique et des Pays-Bas, chacun ayant une tâche spécifique au sein de l'organisation. En coopération avec la police néerlandaise, plusieurs perquisitions ont été effectuées aux Pays-Bas à la fin du mois d'août. Début septembre, des recherches ont également été menées dans la région d'Anvers. Au total, sept suspects ont été arrêtés. Divers objets ont également été saisis et font l'objet d'une enquête approfondie.

La police appelle chacun à être vigilant face à la fraude sur Internet. Les banques ne demandent jamais de données par téléphone ou par e-mail, rappelle-t-elle. De plus amples informations sur la fraude aux comptes de dépôt peuvent être consultées sur le site web de Febelfin, la fédération du secteur financier.

Sur le même sujet