Le commissaire général de la police fédérale regrette les coupes dans les moyens existants

Il était invité sur le plateau de l'émission "C'est pas tous les jours dimanche".

Le commissaire général de la police fédérale regrette les coupes dans les moyens existants
©BELGA

Le Commissaire général de la Police Fédérale, Marc De Mesmaeker, a accueilli positivement, dimanche, les moyens budgétaires que le gouvernement s'est engagé à consacrer à la digitalisation de la police. Il a toutefois déploré les coupes prévues selon lui dans les moyens existants.

"Le gouvernement réserve une somme considérable pour avoir une police moderne et digitale mais, il ne faut pas oublier les moyens pour l'existant", a affirmé le Commissaire général, interrogé par RTL-Tvi au cours de l'émission "C'est pas tous les jours dimanche".

Selon celui-ci, la police fédérale se prépare à subir plusieurs dizaines de millions d'euros de coupe linéaire de moyens.