Hicham Chaib reconnu coupable d'assassinat terroriste en Syrie

Mercredi après deux heures et demies de délibération, le jury de la cour d'assises d'Anvers a reconnu Hicham Chaib (40), qui faisait défaut au procès, coupable d'assassinat terroriste sur un prisonnier non-identifié en mars 2016 en Syrie.

Hicham Chaib reconnu coupable d'assassinat terroriste en Syrie
©BELGA

L'ancienne figure de proue de Sharia4Belgium faisait alors partie de l'organisation terroriste Etat islamique (EI). Des images de l'exécution avaient été diffusées sur internet quelques jours après les attentats de Bruxelles et de Zaventem.

La vidéo de neuf minutes a fait surface le 27 mars 2016. Les attaques en Belgique y sont glorifiées et dans un monologue Hicham Chaib fait part d'encore plus de terreur. A la fin du message, il abat un prisonnier habillé en orange agenouillé sur le sol devant lui d'une balle à l'arrière de la tête. La victime reçoit ensuite une autre balle dans le dos. "Les experts ont étudié la vidéo et ont conclu que les images étaient vraies et que l'exécution n'avait pas été mise en scène", a estimé le jury.

Avant de partir en Syrie, Hicham Chaib fut le bras droit de Fouad Belkacem, le leader du groupe terroriste Sharia4Belgium. Il a été condamné à quinze ans de prison en 2015 lors du procès contre Sharia4Belgium au cours duquel il faisait déjà défaut, étant parti en Syrie.

Outre l'assassinat terroriste, Hicham Chaib a également été reconnu coupable de participation aux activités de l'État islamique et de menace d'assassinat terroriste, en raison de son langage menaçant envers la population belge dans la vidéo de l'exécution. Demain/jeudi, le magistrat fédéral va requérir une peine. Chaib risque une peine d'emprisonnement à perpétuité.