Magistrats et policiers jugent les dossiers de violences sexuelles très difficiles à gérer : "Il va falloir faire du préventif, notamment au niveau des jeunes"

Magistrate et policier attestent de la difficulté à appréhender ces affaires.

Magistrats et policiers jugent les dossiers de violences sexuelles très difficiles à gérer : "Il va falloir faire du préventif, notamment au niveau des jeunes"
©BELGA
C’est une véritable vague : on vient d’assister à une déferlante de dénonciations, par des jeunes femmes, d’agressions sexuelles dans un contexte festif à Bruxelles. À la suite, parfois, de trous noirs, qui pourraient...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet