Le "cycliste des Fagnes" poursuit la personne qui a diffusé la vidéo sur laquelle on le voit bousculer une fillette

La vidéo avait été abondamment partagée sur les réseaux sociaux. Le cycliste s'était ensuite retrouvé devant la justice pour ce geste.

Le "cycliste des Fagnes" poursuit la personne qui a diffusé la vidéo sur laquelle on le voit bousculer une fillette
©BELGA

Le 25 décembre 2020, le jour de Noël avait été marqué par une vidéo publiée sur les réseaux sociaux par un papa furax. On y voyait une petite fille et sa maman marcher dans la neige. Un cycliste les dépassait en faisant tomber au passage la gamine d'un coup de genou. Les réactions s'étaient très rapidement multipliées. Le Parquet avait ainsi diffusé un appel à témoins deux jours plus tard. L'auteur des faits, poursuivi pour coups et blessures volontaires sur mineur d'âge, s'était rendu le soir même au commissariat où il avait passé la nuit. Le 3 mars 2021, on pensait que l'épilogue de cette saga était bien arrivé. Le tribunal correctionnel de Verviers avait estimé que le cycliste avait porté un coup involontaire par défaut de prévoyance ou de précaution et avait accordé au cycliste la suspension du prononcé. Les parents de la petite fille, eux, avaient obtenu un euro symbolique.

Ce mardi, Sudpresse rapporte cependant que le cycliste "des Fagnes" réclame des dommages et intérêts au civil à la personne qui a diffusé la vidéo, le père de la fillette. Il s'estime en effet fortement lésé par cet acte. Son avocat Me Philippe Culot rapporte ainsi que son client a dû se terrer durant des semaines chez lui de peur de subir des représailles.

Le tribunal civil de Liège, section Verviers, examinera ce dossier une première fois le 18 novembre prochain. Selon nos confrères, l'avocat du papa, Jacques Englebert, estime que son client a exercé sa liberté d’expression en dénonçant un fait que la justice a ensuite condamné.