Véronique, jugée pour avoir viré 65 000 euros à son fils djihadiste: "Je suis une maman, pas une combattante"

Grâce à l’argent, Sammy a gravi les échelons de l’EI, devenant une pièce des attentats de Paris.

Véronique, jugée pour avoir viré 65 000 euros à son fils djihadiste: "Je suis une maman, pas une combattante"
©Shutterstock
Quoi de plus naturel pour une mère que d’aider un enfant majeur en difficulté qui la sollicite financièrement ? Ce réflexe vaut...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité