Des cyclistes militants jugés en correctionnelle à Liège : "C’était une action directe non violente pour faire avancer la question de la mobilité"

Le trio a peint, de nuit, des vélos sur la route, rue Hors-Château. Il a refusé de transiger au risque de la prison.

Des cyclistes militants jugés en correctionnelle à Liège : "C’était une action directe non violente pour faire avancer la question de la mobilité"
©D.R
Malgré la pluie, ils sont venus à vélo. Sous l’œil surpris, mais finalement indifférent des policiers de faction, ils ont suspendu des pochoirs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité