Nouvelle opération antidrogue en Belgique: un agent de douane anversois sous mandat d'arrêt

Des opérations ont été lancées cette nuit pour tenter de traquer des narcotrafiquants.

La Rédaction avec Belga

De nombreuses perquisitions ont eu lieu mercredi matin à diverses adresses en Belgique, dans le cadre d'une enquête pour trafic de drogue, a indiqué à Belga le parquet fédéral, confirmant une information de plusieurs médias. "Les perquisitions ont eu lieu en majorité en région bruxelloise", a précisé le parquet. Plusieurs centaines de policiers ont mené une quarantaine de perquisitions mercredi matin dans le cadre d'une nouvelle opération anti-drogue d'envergure, ont annoncé plusieurs médias. Les perquisitions ont été menées mercredi dès l'aube, notamment à Anderlecht, Ixelles, Saint-Josse-ten-Noode, Evere, mais aussi La Louvière, Monceau-sur-Sambre, Wavre ou encore Anvers. Ces opérations sont directement en lien avec l'exploitation des données du réseau de télécommunication crypté SKY ECC, qui a été utilisé par de nombreux narcotrafiquants ces dernières années, et démantelé il y a quelques mois.

Les enquêteurs visent ici des membres d'une organisation criminelle active dans le trafic de drogue à l'échelle internationale, notamment des personnes de nationalité albanaise, selon certains médias. Ils sont soupçonnés d'avoir établi en Belgique un vaste réseau de conditionnement et de distribution de drogue, avec blanchiment de l'argent tiré des infractions. Il est question de trafic de cannabis et de cocaïne.

Un agent de douane anversois sous mandat d'arrêt

Un douanier de Tessenderlo âgé de 38 ans a été placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction d'Anvers. Il est soupçonné d'avoir aidé, grâce à sa fonction, une organisation criminelle, indique le parquet mercredi. Le quasi quadragénaire aurait renseigné des trafiquants de drogue sur la façon dont sont scannés les conteneurs et sur les mesures à prendre pour éviter les contrôles. C'est une fois de plus l'analyse des conversations cryptées dans le cadre de l'enquête sur Sky ECC qui a permis de mettre au jour les faits présumés.

Lundi, la police judiciaire fédérale d'Anvers a mené des perquisitions à son travail et à son domicile. Le douanier a ensuite été entendu mardi par le juge d'instruction et placé sous mandat d'arrêt pour violation du secret professionnel, corruption passive et participation à une organisation criminelle.


Sur le même sujet