L'ex-ministre d'État Jaak Gabriëls condamné à une amende de 8.250 euros

Le tribunal correctionnel de Tongres a condamné jeudi l'ancien bourgmestre de Bree et ministre d'État Jaak Gabriëls à une amende de 8.250 euros.

L'ex-ministre d'État Jaak Gabriëls condamné à une amende de 8.250 euros
©Belga
Belga

L'ancien maïeur devait répondre, avec quatorze autres prévenus, de la mise en place d'un système de fausses factures permettant de financer le parti "Verjonging" de l'intéressé. De nombreux chefs d'accusation n'ont pas été retenus parce que le délai raisonnable avait expiré. Les autres prévenus ont été condamnés à des amendes allant aussi jusqu'à 8.250 euros.

Jaak Gabriëls a nié être au courant du système et, par l'intermédiaire de son avocat, avait demandé un acquittement général. Le tribunal lui a largement donné raison, l'acquittant pour de nombreuses préventions. D'autres éléments n'ont pas été retenus ou étaient prescrits.

Entre 2005 et 2011, le parti "Verjonging" aurait mis en place un système permettant de facturer à diverses entreprises les frais d'impression du journal du parti et la publicité de divers événements organisés par la formation politique. Ces entreprises ont payé ces factures et ont ainsi apuré les dettes que le parti avait auprès des imprimeurs. En outre, un système similaire a été mis en place avec de fausses factures envoyées à diverses institutions de la ville de Bree, dont le CPAS, la régie communale autonome et le campus du bien-être de Gerkenberg.

Lorsque le parti "Verjonging" a quitté le conseil communal en 2012, cette pratique a cessé. L'imprimeur a ensuite présenté ses comptes au nouveau conseil, qui a à son tour déposé une plainte contre Jaak Gabriëls, la direction de "Verjonging" ainsi que les entreprises et leurs dirigeants qui avaient participé au système de fausses factures.