Un parquet de la sécurité routière verra le jour l'an prochain

La commission de la Justice a approuvé vendredi en deuxième lecture le projet de loi du ministre Vincent Van Quickenborne qui crée un parquet de la sécurité routière. Ce nouvel organe judiciaire verra le jour dès l'an prochain et comptera quelque 50 membres.

Un parquet de la sécurité routière verra le jour l'an prochain
©BELGA

Ce parquet aura une compétence nationale comme l'a, par exemple, le parquet fédéral. Il vise à résoudre une série de problèmes en matière de répression, par exemple l'existence de quotas variant d'un arrondissement à l'autre ou de disparités en matière de poursuite, en menant une politique uniforme tout en tentant compte de la complexité née de la régionalisation de certains domaines avec la 6e réforme de l'État. Il permettra aussi de décharger les 14 parquets d'arrondissement d'une grande partie de cette matière.

Le texte a été approuvé par la majorité. Le Vlaams Belang a voté contre. La N-VA et le PTB se sont abstenus. Il passera en plénière la semaine prochaine.