Le Conseil d'Etat vient de trancher, les agences de paris ne peuvent pas rouvrir: "Il n'y a pas extrême urgence à se prononcer"

Un gérant se sentait discriminé par rapport aux autres commerces. A tort? Possible mais le Conseil d'Etat estime qu'il n'y pas urgence à se prononcer.

Le Conseil d'Etat vient de trancher, les agences de paris ne peuvent pas rouvrir: "Il n'y a pas extrême urgence à se prononcer"
©BAUWERAERTS DIDIER
Sébastien Ponciau
Le recours en extrême urgence déposé au Conseil d'État par un gérant hainuyer d'une agence de paris, soutenu par l'Union professionnelle (UPAP), n'a pas abouti....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité