Qui avait intérêt à voir mourir le "Soprano de la Meuse" ?

Silvio Aquino avait été abattu sur une route en plein jour. Le procès s’ouvre aux assises du Limbourg.

Qui avait intérêt à voir mourir le "Soprano de la Meuse" ?
©BELGA
C’est un procès sous haute surveillance qui s’ouvre vendredi devant les assises du Limbourg. Cinq personnes y seront jugées pour...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité