Pourquoi Sven Mary ne défendra pas Salah Abdeslam à Bruxelles ?

L'avocat Sven Mary ne défendra plus Salah Abdeslam lors du procès des attentats de Bruxelles de 2016, indique-t-il mercredi à SudInfo.

Pourquoi Sven Mary ne défendra pas Salah Abdeslam à Bruxelles ?
©BELGA

"J'ai décidé de ne pas intervenir", explique-t-il. L'avocat pénaliste était le premier avocat de Salah Abdeslam, seul membre encore vivant du commando des attentats de Paris en 2015 et poursuivi également pour les attaques terroristes en Belgique. Le procès à Bruxelles débutera dans quelques mois dans les anciens bâtiments de l'Otan, afin de juger les faits survenus le 22 mars 2016 à l'aéroport de Zaventem et dans le métro bruxellois (32 morts et 430 blessés).

"J'ai passé deux semaines à l'Otan dans un procès d'assises qui avait valeur de procès test", explique Sven Mary. "Cela a duré 10 jours. Franchement, je ne me vois pas passer 10 mois là-bas à partir de septembre. Le lieu n'est pas fait pour un procès."

L'avocat explique également devoir participer à d'autres procès d'assises, qu'il ne peut pas déléguer. "De plus, il (Salah Abdeslam) a fait choix de son avocate parisienne qui, à mon sens, viendra à Bruxelles et constituera son équipe, et je n'en ferai pas partie", a-t-il ajouté au micro de La Première.

Salah Abdeslam sera fixé sur son sort ce mercredi pour les attentats du 13 novembre à Paris, après dix mois de procès.