L’ancien présentateur télé néerlandais Frank Masmeijer gracié par le roi Willem-Alexander: "C’est un événement très spécial"

L’ancien présentateur de télévision néerlandais Frank Masmeijer, qui avait été condamné à neuf ans de prison en Belgique pour son implication dans un trafic de cocaïne à grande échelle, a recouvré sa liberté après avoir été gracié par le roi des Pays-Bas, Willem-Alexander, ont rapporté plusieurs médias néerlandais.

Belga/ANP
L’ancien présentateur télé néerlandais Frank Masmeijer gracié par le roi Willem-Alexander: "C’est un événement très spécial"
©ANP

Un avocat de Masmeijer a déclaré ne pas connaître les raisons de cette grâce. La cour d’appel d’Anvers avait condamné en juin 2019 l’ex-présentateur de la NCRV (Nederlandse Christelijke Radio Vereniging) à neuf ans de prison pour avoir participé à l’importation de 467 kilos de cocaïne via le port d’Anvers. Il avait également été condamné à une amende de 90 000 euros.

L’ancien présentateur de 60 ans, que l’on voyait fréquemment à la télévision dans les années 1980 et 1990, a cependant été autorisé à sortir de la prison néerlandaise de Nieuwegein un an et demi plus tôt que prévu, quelques heures après avoir été gracié par le roi néerlandais Willem-Alexander. Ce dénouement a été rendu possible grâce à la compagne du sexagénaire, qui avait introduit un recours en grâce.

Geert-Jan Knoops, un des avocats de l’ancien présentateur, a souligné, sur NPO Radio 1, qu’il est exceptionnel que quelqu’un soit gracié aux Pays-Bas.

"Dans ce cas en particulier, parce que M. Masmeijer a été condamné pour un fait très grave, bien que son implication ait toujours été contestée. C'est donc un événement très spécial", a déclaré Me Knoops. Selon ce dernier, la grâce n'est accordée que dans des "cas exceptionnels". Masmeijer a d'abord cru qu'on le menait en bateau lorsqu'un employé de la prison lui a dit qu'il serait libéré immédiatement. "Je n'arrive toujours pas à le comprendre", déclare l'ancien présentateur, qui plaisante en disant que lorsqu'il est parti en voiture avec sa petite amie Anita, il lui a dit : "Mets les gaz, avant qu'ils ne changent d'avis !"