Un policier bruxellois suspecté de trafic de drogue reste en détention

La chambre du conseil de Bruxelles a décidé de prolonger d'un mois le mandat d'arrêt d'un policier de la zone Bruxelles-Midi, suspecté de trafic de drogue, a indiqué le parquet de Bruxelles lundi.

Un policier bruxellois suspecté de trafic de drogue reste en détention
©Shuttertstock

Les trois autres suspects arrêtés dans ce dossier ont vu également leur mandat d'arrêt être prolongé. Un policier de la zone de police Bruxelles-Midi a été placé sous mandat d'arrêt pour trafic de drogue au côté de trois autres individus. Selon Het Nieuwsblad, trois plantations de cannabis ont été découvertes au cours de l'enquête, dont l'une en dessous de l'appartement du policier, mais le parquet n'a pas confirmé cette précision.

Les enquêteurs de la zone de police Bruxelles-Midi ont mené une série de perquisitions à Bruxelles et dans plusieurs autres endroits en début de semaine passée, selon Het Nieuwsblad. Ils ont découvert trois plantations de cannabis en dessous de l'appartement de leur collègue et à deux autres adresses, pour un total d'une centaine de plants. Les enquêteurs auraient également trouvé des dizaines de milliers d'euros en espèces.

Le policier soupçonné, ainsi que trois autres suspects, ont été arrêtés. Ils ont été "placés sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction dans le cadre d'une enquête judiciaire portant sur la vente de stupéfiants, plus précisément de cannabis", a indiqué le parquet de Bruxelles. "Plusieurs devoirs d'enquête sont encore en cours", a-t-il ajouté. La zone de police Bruxelles-Midi a précisé que le policier en question a été suspendu.