Détention prolongée pour le suspect de l'assassinat de Jan-Willem Peeters à Molenbeek

La chambre du conseil a décidé début août de prolonger d'un mois la détention préventive de Semun K., l'homme inculpé pour l'assassinat de l'ancien avocat Jan-Willem Peeters, le soir du 5 juillet à Molenbeek-Saint-Jean, a indiqué mercredi son avocat Sven Mary.

Belga
Détention prolongée pour le suspect de l'assassinat de Jan-Willem Peeters à Molenbeek
©DEMOULIN BERNARD

La victime a été abattue de plusieurs coups de feu. Son corps a été découvert le mercredi 6 juillet au matin dans son véhicule, stationné dans l'allée de son habitation, rue de la Sérénade à Molenbeek-Saint-Jean.

Après les faits, l'auteur a pris la fuite à bord d'une Audi Q2 noire en direction de la chaussée de Ninove pour rejoindre le ring et l'E40, puis sortir à Kraainem, selon les informations données dans un appel à témoins díffusé par la police. Il aurait fait des aveux à la suite de son arrestation, qui a eu lieu quelques jours après les faits.

Selon des informations rapportées dans différents médias, les grands-parents de la victime auraient vendu un immeuble à Overijse à la condition que Jan-Willem Peeters puisse continuer à y bénéficier d'un appartement à loyer modéré, mais les nouveaux propriétaires auraient exigé qu'il déménage. Il y aurait eu plusieurs jugements en justice de paix donnant raison à l'ancien avocat et cela aurait conduit à la vente forcée de la maison d'Overijse et de la maison du frère de Semun K., qui avait servi de garantie. Des plaintes pour harcèlement, destruction de biens et menaces de mort auraient été enregistrées à la police par la victime. Jan-Willem Peeters aurait déménagé dans le secret à Molenbeek-St-Jean à cause de la situation.