A partir du 1er septembre, les victimes seront mieux informées de la libération d’un condamné: "Il s’agit d’un début de solution"

À partir du 1er septembre, les victimes auront accès à davantage d’informations concernant leur dossier judiciaire.

A partir du 1er septembre, les victimes seront mieux informées de la libération d’un condamné: "Il s’agit d’un début de solution"
©BELGA
À partir du 1er septembre, les victimes de délits et de crimes pourront avoir accès à davantage d’informations concernant leur dossier judiciaire. Les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité