"C'est une blague belge": première polémique au procès des attentats de Bruxelles

Le procès de dix terroristes présumés, jugés pour les attentats du 22 mars 2016 qui avaient fait 32 morts et 340 blessés, à l’aéroport de Bruxelles et dans la station de métro Maelbeek, s’est ouvert ce lundi 12 septembre 2022 devant la cour d’assises spéciale de Bruxelles, installée dans l’ancien siège de l’OTAN.

Thomas Longrie
Le procès des attentats de Bruxelles
Le procès des attentats de Bruxelles ©Belga

Après le procès des attentats du 13 novembre 2015 , qui s’est achevé le 29 juin à Paris, place désormais aux procès des attentats de Bruxelles qui avaient été commis le 22 mars 2016 à l’aéroport et dans une ligne du métro de la capitale belge.

Ce jour-là, trois terroristes s’étaient fait exploser: deux à l’aéroport (Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui) et un dans le métro (Khalid El Bakraoui), faisant 340 blessés et 32 morts.

À Bruxelles, dès ce lundi 12 septembre 2022, dix accusés sont jugés. Parmi eux, six figuraient parmi ceux qui ont été condamnés au procès du 13-Novembre: Salah Abdeslam, Mohamed Abrini, Sofien Ayari, Osama Krayem et Ali El Haddad Asufi. Le sixième, Oussama Atar, soupçonné d’être l’ordonnateur des attentats belges et parisiens, est également accusé dans les deux procès. Mais il est jugé en son absence, étant probablement mort en Syrie, en novembre 2017.

Ce lundi, il ne s’agissait que d’une audience préliminaire. L’objectif? Fixer la liste des personnes qui témoigneront à l’audience et leur ordre de passage. L es conditions d’encadrement des accusés ont été abordées.

Le procès reprendra le lundi 10 octobre avec une audience destinée à composer le jury.

Revivez cette première journée de procès ci-dessous.