Trente-deux heures en immersion derrière les barreaux de la "prison du futur" de Haren

La première entité du "village pénitentiaire" accueillera les détenues de Berkendael à partir du 17 octobre. Des magistrats se sont immergés deux jours et une nuit dans la "Forest House". C’était aussi un test grandeur nature.

Trente-deux heures en immersion derrière les barreaux de la "prison du futur" de Haren
"Première plongée dans votre intimité." L'agent pénitentiaire fouille le sac et répertorie minutieusement les objets interdits en cellule : un portefeuille, trois cartes de banque, un porte-clés, une boîte avec lunettes, un GSM coque bleue, 21,50 euros… En fait, en entrant en prison,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité