Compte tenu de sa richesse, la Belgique ne fait qu'un effort modéré pour sa Justice

La Belgique est loin de ses voisins allemand ou néerlandais en termes d'investissement dans la Justice.

Belga
Compte tenu de sa richesse, la Belgique ne fait qu'un effort modéré pour sa Justice
©Shutterstock

Avec à peine 0,22% de sa richesse investie dans son système judiciaire, la Belgique est, comme la France (0,21%), loin de ses voisins allemand (0,35%) ou néerlandais (0,27%), ressort-il mercredi d'un rapport du Conseil de l'Europe (CdE). En 2020, un peu plus d'un milliard d'euros a été consacré au budget exécuté du système judiciaire belge, soit 87 euros par habitant, selon le 10e rapport de la CEPEJ, la commission européenne pour l'efficacité de la Justice, un organe du Conseil de l'Europe (46 États membres).

C'est mieux que la France (72,53 euros), mais bien loin des Pays-Bas (125,31) et de l'Allemagne (140,73). Le Luxembourg constitue un cas particulier, car si la dépense par habitant y est l'une des plus élevées d'Europe (176,73), cela représente une part du Produit intérieur brut (PIB) d'à peine 0,17%.

Les pays dont le PIB par habitant est élevé ont généralement des dépenses plus importantes pour leur système judiciaire, selon les experts. Avec un PIB par habitant de 39.160 euros, il est donc compréhensible que la Belgique performe moins bien que les Pays-Bas (45.900 euros), mais l'Allemagne lui est à peine supérieure à cet égard (40.027 euros). Quant à la France, qui investit une part équivalente de son PIB dans sa justice, elle a un PIB par habitant très inférieur (33.959 euros) au belge.

Dès lors, des pays comme la Belgique et la France ne font preuve que d'un "effort budgétaire modéré compte tenu de leur richesse", selon la CEPEJ.