Procès des attentats à Bruxelles: des victimes convoquées comme... candidats-jurés

La faute reviendrait à l'un des nombreux huissiers engagés par la Justice pour gérer l'organisation du procès.

Luc Hennart, first chairman of Brussels French-speaking court (C) pictured during a press visit to the adapted Popelin session room at the Justitia building in Evere, Brussels on Wednesday 23 November 2022, where the Brussels-Capital Assizes Court will hold the trial of the 22 March 2016 terror attacks. The mega-trial about the attacks should have started on October 10 in the Justitia building. Nine individual glass boxes had been built in the assize chamber for the accused, the defense had argued that the box violated the rights of the defence. The assize court ruled in favor of the defense, and ordered that the box be torn down and replaced by one large box in which there was room for all the accused. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Plusieurs victimes des attentats de Bruxelles du 22 mars 2016 ont reçu, par erreur, une convocation comme candidats pour intégrer le jury du procès sur les attaques terroristes qui se tiendra à Bruxelles dès le 5 décembre, a admis le porte-parole de la cour d'appel de Bruxelles dans le cadre de ce procès, Luc Hennart, aux médias flamands Het Laatste Nieuws et Het Nieuwsblad.

La faute reviendrait à l'un des nombreux huissiers engagés par la Justice pour gérer l'organisation du procès. Ces derniers sont chargés de convoquer un millier de candidats-jurés mais aussi près d'un millier de parties civiles. La première page des documents destinés aux jurés s'est accidentellement retrouvée mêlée aux documents destinés à plusieurs victimes.

L'erreur reste toutefois limitée, selon Luc Hennart, et environ cinq personnes ont pris contact avec le greffe pour signaler l'erreur. "On a pu les rassurer. Une partie civile ne peut pas devenir juré", a souligné le porte-parole et ancien magistrat.

Le procès des attentats à Bruxelles débutera mercredi, devant la cour d'assises de Bruxelles, avec le tirage au sort des jurés. Douze jurés ainsi que 24 remplaçants devront être désignés. Au total, 1.000 candidats potentiels ont été convoqués et plus de 300 d'entre eux ont déjà été exemptés. Les débats commenceront ensuite le lundi 5 décembre à 09h00.

LIRE AUSSI - Attentats de Bruxelles : au moins six mois de procès pour comprendre