“J’ai attendu une poignée de secondes. Cela a sans doute permis d’éviter un drame de plus grande ampleur”

Cindy conduisait le métro qui a croisé celui touché par l’attaque à Maelbeek. Six ans plus tard, les souvenirs sont intacts. Mais l’agent de la Stib veut lutter. Et vivre à nouveau.

- Attentats de Bruxelles: station Maelbeek 
- Aanslagen van Brussel: station Maalbeek


30/3/2016
pict. by Philip Reynaers © Photo News
Employée à la Stib. Elle conduisait le métro qui a croisé celui touché par l’attaque. 30/3/2016 pict. by Philip Reynaers © Photo News ©D.R.
Employée à la Stib depuis 2002, Cindy considère la société de transports en commun bruxellois comme une famille. D’autant que son papa y travaillait également, ainsi que son mari, Fred. “J’adorais mon job, conduire le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité