Attentats de Bruxelles: ”J’ai vu des corps, de la chair humaine et du sang partout. Six ans plus tard, j’en fais encore des cauchemars”

Le 22 mars 2016, Sara Margoum prend le métro, comme chaque matin, pour se rendre au boulot. Arrivée à la station de métro Maelbeek, sa rame ne va jamais redémarrer. Sara a frôlé la mort. Six ans plus tard, elle apprend toujours à survivre.

Attentats de Bruxelles: ”J’ai vu des corps, de la chair humaine et du sang partout. Six ans plus tard, j’en fais encore des cauchemars”
Ce mardi 22 mars était une journée comme une autre pour Sara Margoum. La jeune femme vit chez sa sœur à Auderghem. Quelques pépins ternissent un peu le quotidien de la petite famille, qui reste malgré tout solidaire en toutes circonstances. D’autant plus que ce mardi-là,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité