Opération Sky: dix arrestations après des perquisitions dans la région anversoise

Une vingtaine de perquisitions ont eu lieu à Anvers dans le cadre de la vaste opération antidrogue Sky.

Police belge
L'opération Sky a mené à dix nouvelles arrestations. ©Copyright (c) 2019 OnkelKrischan/Shutterstock. No use without permission.

La police judiciaire fédérale d'Anvers a interpellé 10 personnes après avoir mené 19 perquisitions dans le cadre de trois enquêtes liées à la messagerie cryptée Sky ECC, a-t-on appris jeudi auprès du parquet anversois.

Les perquisitions ont été menées à Deurne, Hoboken, Rumst et Wommelgem.

Les suspects ont été appréhendés "dans le cadre de trois enquêtes liées au décryptage de la messagerie Sky ECC, utilisée par le milieu criminel", a indiqué le parquet, selon qui les organisations visées opéreraient depuis l'étranger.

Dans le premier dossier, deux frères, âgés de 28 et 33 ans, originaires de Hoboken, sont suspectés d'avoir reçu l'instruction d'un troisième homme de transporter des cargaisons de cocaïne et des millions d'euros en espèces, "soit quelque 13 millions d'euros au total", selon le parquet. Les enquêteurs soupçonnent les trois hommes d'être impliqués dans 17 infractions portant sur le transport de plus de 1.000 paquets de cocaïne depuis 2019.

Dans la deuxième enquête, "cinq hommes de 28 à 44 ans seront présentés au juge d'instruction", a ajouté le parquet. "L'un d'eux était en contact avec un "planificateur" chargé d'organiser les retraits de drogue au port d'Anvers. Ensemble, ils seraient responsables d'au moins 11 retraits portant sur 3,1 tonnes de drogue", a poursuivi le parquet.

Le dernier dossier porte sur une société de coursiers opérant dans le port d'Anvers et traitant des commandes à bord de navires à Anvers, en Allemagne et aux Pays-Bas. "Cette société fournirait une couverture légale pour faire embarquer ou débarquer des cargaisons de stupéfiants à bord des navires", a encore ajouté le parquet. La société est soupçonnée d'avoir importé ou exporté près de 800 kilos de cocaïne et 60 paquets de cristal meth entre juin 2019 et mars 2021. Les actifs de l'organisation sont estimés à au moins 19,8 millions d'euros.

Enfin, 48 paquets de cocaïne et 405.000 euros ont été saisis lors d'une perquisition. Trois hommes ont été privés de liberté.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...