Suspension du traité de transfèrement avec l'Iran: une douche froide pour le gouvernement, un "séisme" pour l'otage belge Olivier Vandecasteele

La Cour constitutionnelle suspend le traité qui pourrait permettre un échange entre l’otage belge en Iran, Olivier Vandecasteele, et l’agent iranien condamné pour terrorisme en Belgique.

Olivier Vandecasteele a été arrêté à Téhéran le 24 février 2022. Son état s'est sérieusement dégradé depuis.
Olivier Vandecasteele a été arrêté à Téhéran le 24 février 2022. Son état s'est sérieusement dégradé depuis. ©DR
Douche froide pour le gouvernement et “séisme” selon ses proches pour Olivier Vandecasteele, l’otage belge détenu en Iran : dans un arrêt rendu public jeudi, la cour constitutionnelle a suspendu le Traité...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité