La chambre du conseil de Bruges a prolongé vendredi d'un mois la détention de dix suspects dans l'affaire des 39 migrants vietnamiens retrouvés morts à bord d'un camion frigorifique dans le comté d'Essex en Angleterre. Un onzième suspect comparaîtra le 5 juin. Les corps sans vie de 39 personnes dont trois mineurs d'âge ont été découverts dans la nuit du 22 au 23 octobre 2019 à bord d'un camion frigorifique par la police britannique dans une zone industrielle à Grays dans l'Essex au sud de l'Angleterre. Très vite, il est apparu que le container avait transité la veille par Zeebrugge.

Dans le volet britannique de l'enquête, cinq suspects ont déjà comparu devant la justice en avril. Le chauffeur du véhicule, Maurice Robinson, 25 ans, a ainsi plaidé coupable d'homicide devant un tribunal londonien. Dans l'intervalle, l'organisateur présumé du trafic était interpellé en Irlande. La justice britannique a demandé l'extradition de cet homme de 40 ans.

Mardi, une série de perquisitions étaient menées en France et en Belgique. Cinq perquisitions ont ainsi été opérées à Anderlecht, trois à Schaerbeek, trois à Molenbeek-Saint-Jean et une à chaque fois à Leeuw-Saint-Pierre, Ganshoren, Bruxelles, Uccle et Etterbeek. Onze des treize personnes interpellées ont été placées sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction à Bruges pour leur implication dans l'affaire. la plupart sont d'origine vietnamienne. Deux chauffeurs de taxis marocains ont également été écroués.