"Cette reconstitution entraînera des contacts physiques rapprochés sur une période de temps pouvant être longue et à certains moments dans des espaces extrêmement réduits. La reconstitution mettra en présence entre 120 et 150 personnes durant les deux jours", situe le parquet.

Les restrictions de déplacements à l'étranger ayant été renforcées récemment, cela risque de compromettre la participation effective de certaines personnes résidant actuellement en Slovaquie, pointe encore le parquet.

"Dans ce contexte, la reconstitution doit être reportée à une date ultérieure lorsque la situation sanitaire le permettra ce, malgré les nombreux efforts fournis tant par les autorités policières et judiciaires afin de faire en sorte que cette mesure d'instruction se déroule le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions."