Le parlement slovaque a adopté une résolution dans laquelle il est demandé que la Commission européenne enquête sur l'affaire Chovanec, du nom de ce ressortissant slovaque décédé à l'aéroport de Charleroi en 2018. Le texte, déposé par l'opposition, a obtenu le soutien de l'ensemble du parlement de Bratislava, rapporte la VRT. Ce vote démontre le mécontentement grandissant en Slovaquie à l'encontre de l'arrestation musclée dont a été victime le ressortissant de ce pays.

La Slovaquie indique ainsi ne pas suffisamment faire confiance à une enquête belge et souhaite que la Commission européenne se penche sur cette affaire. Selon la VRT, c'est à Didier Reynders, en tant que commissaire européen à la Justice, que la demande est adressée. Celui-ci était alors ministre belge des Affaires étrangères au moment des faits.

Selon l'agence de presse slovaque TASR, le ministre slovaque des Affaires étrangères Ivan Korcok a déjà exprimé son soutien à la résolution du Parlement, ajoutant que ses services "surveillent de près l'enquête en cours".