La chambre du conseil de Hasselt devait se pencher, ce lundi, sur l’affaire "du cercle estudiantin Reuzegom". Le 5 décembre 2018, ce cercle avait prévu une épreuve de baptême. Sanda Dia, 20 ans, y participait avec deux autres bleus. L’état de santé du jeune homme s’était nettement dégradé après avoir ingurgité de l’alcool et de l’huile de poisson. Il décédera deux jours plus tard à l’hôpital.

Ce lundi, l’avocat de l’un des dix-huit prévenus a déposé une requête en récusation. Il estime que le juge est partial car il lui a refusé les devoirs d’enquête qu’il demandait. Pour l’avocat Sven Mary, qui représente la famille de la victime, il s’agit d’une nouvelle manœuvre dilatoire et d’un coup dur pour la partie civile.

La juridiction se réunira à nouveau le 28 juin. Elle devra déterminer si les dix-huit personnes impliquées seront appelées à comparaître devant le tribunal correctionnel. Elles pourraient être poursuivies pour homicide involontaire, administration volontaire de substances nuisibles ayant entraîné la mort, traitement dégradant et négligence coupable.

Le parquet du Limbourg a confirmé que l’enquête est bouclée.