La police a fouillé le parc Grossenkneten, situé à proximité de l'école, et un hélicoptère de police a également été déployé, mais il n'y avait aucune trace du militaire recherché. C'était une fausse alerte, selon le parquet. Le balayage s'est avéré négatif et l'action à Evergem est terminée.