Elle était partie en 2015 en Syrie pour rejoindre l'État islamique. Hafsa Sliti, qui avait suivi son père combattant en Syrie, était alors âgée de 19 ans. Le père d'Hafsa Sliti est un ancien membre d'Al-Qaida qui, en décembre 2014, est entré au sein de l'État islamique en Syrie. Sa fille, Hafsa, l'a rejoint en janvier 2015, depuis la Belgique. En 2018, elle avait confié à un journaliste qu'elle regrettait son choix et qu'elle souhaitait purger sa peine en Belgique.

Sur place, la Belge s'est mariée deux fois et a eu deux enfants avec deux combattants de l'EI différents.

Hafsa Sliti est actuellement bloquée avec ses enfants dans un camp de détention en Syrie. Elle avait demandé par l'intermédiaire de ses avocats pour reporter le procès afin de pouvoir être présente mais le tribunal n'a pas accédé à cette requête.

Elle a également tenté plusieurs procédures devant divers tribunaux pour contraindre l'État belge à les rapatrier.

Hafsa Sliti a écopé jeudi de cinq ans de prison et est déchue de ses droits durant 10 ans. Une arrestation immédiate a également été ordonnée afin qu'elle ne tente pas d'échapper à sa peine. Elle sera donc interpellée dès qu'elle posera les pieds sur le sol belge.