Judiciaire

Habillé en noir, avec un bouclier et un casque de la même couleur, l’inspecteur Joan G. patrouille aujourd’hui dans la gare du Nord avec ses collègues de la police des chemins de fer. On le sait: la gare, à deux pas du parc Maximilien, où se rassemblent des dizaines d’Erythréens, de Soudanais, de Libyens et autres Palestiniens qui veulent tenter leur chance en Angleterre, est un lieu hautement surveillé où les migrants sont persona non grata.

(...)