Deux des six enfants rapatriés le mois dernier de Syrie sont toujours hospitalisés, écrivent jeudi De Standaard et Het Laatste Nieuws. 

Il n'y aurait pas de problème médical grave. L'un des jeunes qui ont quitté le camp de réfugiés Al-Hol le mois dernier est une jeune fille de 18 ans. Son père l'avait enlevée alors qu'elle était adolescente. Elle a été accueillie par sa famille après avoir été interrogée par la police. Les autres enfants ont été pris en charge par la protection de la jeunesse. Ils ont été admis à l'hôpital pour une analyse de leur état psychologique et médical. Trois frères ont été ensuite placés dans une famille en Flandre.

Deux autres mineurs, qui sont sous la responsabilité de la Communauté française, sont toujours à l'hôpital. Les raisons de leur maintien en observation ne sont pas connues.

Heidi De Pauw, CEO de Child Focus, souligne que les enfants sont entre de bonnes mains, mais rappelle l'importance de débuter leur resocialisation dans les plus brefs délais.