La publication de cet article sur notre site a fait l'objet d'un droit de réponse de l'avocat Arnaud Jansen, à découvrir ci-dessous.

Michel Forges, bâtonnier du Barreau de Bruxelles, a décidé, le 6 janvier dernier, d'ouvrir des enquêtes disciplinaires à l'encontre des avocats Thierry Afschrift et Arnaud Jansen, cité dans l'enquête de Frédéric Loore sur les Dubaï Papers, parue dans Paris Match. On apprend par communiqué, à la date du 21 janvier, qu'il a informé Attac, l'association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne.

Attac a pour sa part annoncé préparer une plainte déontologique auprès Président de l’IEC (Institut des Experts-Comptables et des Conseils fiscaux) sur base des informations publiées dans le dossier de Paris Match, apprend-on dans le communiqué.

"Le Ministre de la Justice a confirmé le 15/01/2020 que les "Dubaï Papers" relatifs à la Belgique avaient bien été transmis par le Parquet National Financier français au Parquet Fédéral belge, mais qu’en revanche la constitution de partie civile de l’Etat belge n’avait pas encore eu lieu", précise le communiqué.

DROIT DE REPONSE

Ce 21 janvier 2020, LaLibre.be a publié un article en ligne « Dubaï Papers : le bâtonnier du Barreau de Bruxelles informe Attac de l’ouverture d’enquêtes à l’encontre des avocats Afschrift et Jansen ».

Je n’avais pas attendu une plainte d’Attac pour, d’initiative, tenir mon bâtonnier informé en toute loyauté.

Il n’y a pas le moindre manquement déontologique qui m’ait été reproché à ce jour.

Cette information a déjà été communiquée dans un droit de réponse antérieur publié par La Libre.

Arnaud Jansen

Avocat