La chambre du conseil de Tongres a prolongé vendredi la détention des deux frères L. d'Anvers. Ils sont soupçonnés d'avoir participé à la prise d'otage d'un garçon de 13 ans de Genk, selon le parquet du Limbourg. Il s'agit des frères Abderrahman et Yassin L., qui ont comparu pour la première fois devant la chambre du conseil il y a un mois.

Dans la nuit du 20 au 21 avril, quatre à cinq individus masqués et armés, vêtus d'uniformes de police néerlandais, ont débarqué au domicile d'Erhan T., à Genk. Ils ont emmené de force le fils d'Erhan, âgé de 13 ans. L'adolescent a passé 42 jours en captivité. Il a été enfermé dans trois endroits différents, parmi lesquels une habitation dans le quartier de Meulenberg, à Houthalen, et vraisemblablement au domicile parental de la famille Bouloudo à Maaseik.

Après le paiement d'une rançon de 330.000 euros, il a été libéré peu après minuit le lundi de Pentecôte.

Les chefs présumés de la bande sont les extrémistes Khalid Bouloudo et son beau-frère Lahoussine El Haski.