La jeune femme se dit choquée de cette libération et regrette ne pas en avoir été informée par la justice.

Au terme de trois mois, Xavier Buffe est libre ! L'agresseur de Fanny Appes a bénéficié d'une main levée du juge d'instruction. Ce qui signifie donc une libération immédiate, avant même une quelconque décision sur un renvoi ou non devant le tribunal. La nouvelle a été annoncée ce matin par nos confrères de Sudpresse. 

Contactée par la DH, Fanny A. se dit choquée de cette libération. La jeune femme regrette ne pas en avoir été informée au préalable par la justice. "Ce fut terrible ce matin de découvrir cela. Je ne m'y attendais pas du tout. Mais ce n'est pas fini. Je vais rester forte malgré tout et ne pas baisser les bras. Je fais confiance à mon avocate". 

La jeune femme dit toutefois craindre pour sa sécurité. "J'ai peur, bien sûr que j'ai peur. Tout recommence alors que je tentais de revivre. Je ne sais pas encore où je vais aller, ni comment je vais faire. Je vais réfléchir à tout cela mais c'est dur, très dur", termine la jeune femme. 

Pour rappel, Fanny Appes a été agressée le 13 février dernier dans un train à Linkebeek alors qu'elle se rendait au travail. Elle accuse son ancien compagnon Xavier Buffe, qui avait été interpellé cinq jours plus tard dans le nord de la France. Si ce dernier avait catégoriquement nié dans un premier temps, il avait finalement reconnu qu'il était présent au moment des faits et qu'il avait blessé Fanny de manière non-intentionnelle .