Toujours plus de Belges se font avoir par des escrocs ayant recours à la fraude "à l'amitié" en ligne, rapporte Het Nieuwsblad lundi. L'an passé, près de deux plaintes par jour ont été enregistrées. Depuis 2016, l'inspection économique a reçu 2.000 signalements pour ce type de fraude. Près de la moitié de ceux-ci (963) ont été enregistrés au cours des derniers 18 mois, soit près de deux plaintes par jour.

Via la fraude à l'amitié, les escrocs nouent une relation en ligne avec leur victime. Parfois, cela prend la forme de messages échangés durant des mois via la messagerie WhatsApp par exemple. Après un certains temps, les escrocs exigent de l'argent. Les montants peuvent être faramineux. En moyenne, depuis début 2019, il s'agit de 20.112 euros par victime. Au total, depuis cette période pas moins de 10,2 millions d'euros ont été extorqués de la sorte.