L'adolescent de 17 ans avait été renversé par une voiture de police au Mont des Arts, dans le centre de Bruxelles, en août 2019. Selon le parquet, la victime fuyait un contrôle de police lorsqu'elle a été heurtée par une autre patrouille en voiture, qui se rendait sur les lieux d'un cambriolage. Bruzz a rapporté, il y a quelques mois, que l'enquête a montré que ce véhicule roulait à 98 km/h et n'avait pas actionné sa sirène, mais cette information n'a pas été confirmée par le parquet. L'accident s'est produit le 20 août 2019, peu avant minuit. Ce soir-là, une patrouille de la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a procédé à un contrôle anti-drogue au Mont des Arts. Selon le parquet, Mehdi Bouda, qui se trouvait à cet endroit lors de l'opération, s'est enfui à l'arrivée de la police.

Il a ensuite été pourchassé par les agents, rue Ravenstein et dans la Galerie Ravenstein, puis il a traversé Cantersteen où il a été heurté par un véhicule de la brigade anti-agression de la même zone de police. Cette patrouille se rendait à vive allure sur les lieux d'un cambriolage, d'après le parquet.

Le jeune homme, gravement blessé, n'a pas survécu.

L'enquête sur les circonstances des faits a été menée par le Comité P, sous la direction d'un juge d'instruction. Elle est désormais close. Le dossier a été transmis au parquet qui doit maintenant rédiger les réquisitions qu'il soutiendra devant la chambre du conseil