Cela avait déjà été le cas pour certaines au printemps dernier. En raison de la pandémie de Covid-19, des cours d’assises avaient été soit suspendues et reportées, soit annulées avant qu’elles ne débutent. Cela s’était fait en ordre dispersé.

Le scénario pourrait bien se répéter depuis que la pandémie reprend vigueur car ce n’est pas une décision prise au niveau fédéral.

Le premier président de la cour d’appel du Hainaut, Philippe Morandini, a été le premier à prendre une mesure forte mercredi. Il a pris une ordonnance pour annuler la session de la cour d’assises du Hainaut qui devait commencer ce lundi pour cause de Covid-19.

Maintien en Flandre

La pandémie évolue différemment d’une province à l’autre. Les provinces flamandes sont bien moins touchées. Une cour d’assises doit débuter lundi devant la cour d’assises du Brabant flamand. La session a été maintenue. Le jury a d’ailleurs été installé ce mercredi.