Les deux djihadistes belges que l'on croyait, au mois d'octobre, évadés de leur prison en Syrie, à la faveur de l'offensive turque, sont toujours détenus, a indiqué mercredi le ministre des Affaires étrangères, Philippe Goffin, en réponse à des questions en commission de la Chambre. Le directeur de l'Organe de Coordination et d'Analyse de la Menace (OCAM) avait fait savoir devant le parlement le 8 octobre que ces deux Belges condamnés pour terrorisme avaient profité de l'offensive turque contre les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie pour disparaître dans la nature.

Au total, le ministre a fait état de 14 hommes, ressortissants belges, en prison en Syrie ainsi que de 28 femmes et 50 enfants qui se trouvent dans des camps tandis que six femmes et enfants sont détenus en Turquie.