Les deux Anversoises rapatriées de Turquie en Belgique vendredi ont été respectivement incarcérées à Anvers et Bruges, a confirmé samedi la porte-parole de la Direction des établissements pénitentiaires. Leur régime de détention sera déterminé prochainement. Les deux soeurs, Fatima en Rahma B., ont été condamnées par la justice belge à cinq ans de prison pour participation aux activités d'un groupe terroriste, en l'occurrence l'Etat islamique. Elles ont été immédiatement interpellées à leur arrivée et incarcérées vendredi soir.

L'une d'elles, qui a besoin de soins médicaux, a été placée à la prison de Bruges, qui dispose d'une unité réservée aux femmes et d'un centre de santé.

Les directeurs des établissements concernés établiront leur régime de détention dans le courant de la journée de samedi. Cette décision doit en principe être prise dans les 24 heures suivant l'incarcération.