Le procès du policier inculpé de l’homicide involontaire de la petite Mawda débutera le lundi 23 novembre devant la sixième chambre correctionnelle du Hainaut, division de Mons. Il est prévu pour deux jours. Faute de place, il a été déplacé dans l’ancienne salle de la cour d’assises du Hainaut, dans le palais de la rue de Nimy à Mons.

Dans la nuit du 16 au 17 mai 2018, la petite fille kurde de deux ans avait trouvé la mort lors d’une course-poursuite sur l’autoroute E42 entre la police et un véhicule transportant des migrants qui tentaient de rejoindre le Royaume-Uni. Deux autres hommes, le chauffeur de la camionnette et le passeur, qui sont actuellement en détention préventive, seront jugés pour entrave méchante à la circulation avec circonstance de mort.

Par contre, le procès de l’ancien boxeur montois Farid Hakimi et de l’ex-animateur de RTL-TVI Stéphane Pauwels aura lieu en septembre sur le site de Lotto Mons-Expo. Le vaste procès des vols avec violence dans des habitations en Hainaut et dans le Brabant wallon, dans lequel sont poursuivis 27 prévenus, devait initialement se tenir au palais de justice de Charleroi. (Belga)