Une enquête est ouverte au parquet de Bruxelles pour identifier les auteurs des menaces

Selon nos infos, deux personnes ont fait irruption samedi 30 novembre dernier dans l'enceinte de la Basilique de Koekelberg alors que des fidèles y étaient réunis pour la prière. Il était 16 h lorsque les deux hommes sont entrés et ont proféré des menaces de mort envers les personnes présentes. Les fidèles auraient été traités de "mécréants" qui allaient bientôt "mourir" ou "brûler". 

L'affaire a tout de suite été prise très au sérieux par la police de la zone Ouest et le parquet de Bruxelles. 

Contacté par nos soins, le magistrat et porte-parole, Denis Goeman, nous confirme qu'une enquête a été diligentée par le parquet. 

"Plusieurs devoirs d'enquête ont été menés et certains sont toujours en cours, afin d'identifier les suspects. Une vigilance accrue autour du site a été demandée également tant que l'enquête suit son cours". 

Une enquête ouverte pour menaces verbales avec ordre et/ou condition, d'un attentat criminel. Les images des caméras de surveillance ont évidemment été saisies. D'autres techniques d'enquête sont lancées.