Un homme de 35 ans originaire de Hamme a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Termonde, à une amende de 1.600 euros pour non-respect de l'obligation de fermeture des cafés, en cette période de crise sanitaire.

Les forces de l'ordre ont constaté à plusieurs reprises que la salle "Vermaak Onder Ons" sur la Buntstraat à Hamme, avait accueilli du monde, alors les mesures de lutte contre le coronavarius l'interdisent. V.C. possédait l'une des clés du local. Il y a été arrêté le 15 mars alors qu'il préparait une fête, en compagnie de quelques autres personnes.

Le local a été fermé sur ordre de la police. Le 19 avril, V.C. a été surpris de nouveau en train de prendre un verre avec un ami, dans le même café. Quelques jours plus tard, le 22 avril, c'est le bourgmestre qui ordonnait la fermeture de la salle.

En comparution immédiate, il a minimisé les faits. "Je n'ai rien à voir avec cette fête du mois de mars, je me suis juste occupé de la vaisselle. Quant à l'événement du mois d'avril, il ne s'est rien passé, j'étais seul dans la salle, je faisais le ménage."

Le ministère public avait requis une amende de 4.000 euros pour des faits jugés "sérieux". Finalement, le trentenaire a écopé d'une amende de 1.600 euros.